Sunday, September 4, 2011

Les femmes de ménage en Espagne, actrices du co-développement et du changement social au Sud

En Espagne, les dernières vagues d’immigration avant la crise ont produit un phénomène de féminisation des services domestiques. Selon une étude du Fonds pour la population (FNUAP) de 2006, les travailleurs domestiques représentent jusqu'à 60% de tous les migrants nationaux et internationaux, provenant la plupart des cas de l'Amérique latine.

Les femmes immigrées en Espagne, qui travaillent comme femmes de ménage, ne sont pas seulement en train de réussir une émancipation économique transnationale, mais sont aussi devenues des militantes pour les droits du travail domestique dans leurs pays d’accueil, et participent également, à travers les mécanismes de co-développement, aux changements sociaux dans leurs pays d’origine.


Le vice-ministre de l'Immigration et de la Coopération de la Communauté de Madrid a déclaré qu’en 2010, au sein du réseau de ressources sur la violence de genre dans la Communauté, 340 femmes ont participé, dont 243 sont des immigrants, représentant 71% du total. Un projet conjoint du Ministère de l’égalité d’Espagne, de la Communauté  de Madrid et de l’Ambassade d’Equateur, qui vise à une meilleure assistance des femmes victimes de violence de genre, a été possible grâce à l’engagement et le militantisme des femmes immigrées.

Participer au plaidoyer pour les droits des travailleurs domestiques au niveau mondial a porté ses fruits, et le 16 juin 2011 l’Organisation Internationale du Travail (OIT) a publié un système normatif concernant l'économie informelle et le travail. Pour l'OIT, l'adoption de ce texte est "historique" dans la mesure où elle constitue le premier instrument juridique international dans ce domaine.

Un réseau d’ONG espagnoles (ONG EntreculturasInterred et Ayuda en Acción) a créé la plate-forme mueveteporlaigualdad.org avec le financement des communautés autonomiques d’Andalousie et Catalogne, et de l’AECID. Cette plateforme travaille pour la sensibilisation à la participation politique des femmes dans le monde, ainsi qu'au plaidoyer pour les droits du travail domestique dans un contexte mondial.

Ainsi, les femmes de ménage en Espagne, organisées à travers différentes associations, sont  d'importantes actrices de la lutte pour de meilleures conditions de travail tant au Nord qu’au Sud, et donnent un exemple de solidarité pour le changement.



Image du film  Les femmes du 6ème étage,
qui illustre les conditions de vie des femmes espagnoles qui travaillaient
 comme femmes de ménage en France dans les années 60