Páginas

Tuesday, January 29, 2013

La protection des personnes âgées fera-t-elle partie du programme de développement pour l’après-2015 ?

Blog Humanitas Global
La deuxième réunion du Groupe de haut niveau sur l'après-2015 programme de développement se déroule cette semaine à Monrovia, la capitale libérienne. L'événement est organisé par la présidente du Liberia Ellen Johnson-Sirleaf, l'un des co-présidents du Groupe de haut niveau des Nations Unies sur le post-2015.

Le Blog Humanitas Global disait a propos de la journée de l’accès à la santé: “Bien que les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ne se concentrent pas sur les personnes âgées, l'inclusion de cette population est essentielle pour la réalisation des OMD". Est-ce que les droits des personnes âgées sont considérés lors des discussions post2015?

Le programme de développement qui succède aux objectifs du Millénaire pour le développement : #beyond2015


Nous savons que les ODM, qui déterminaient des objectifs pour 2015, doivent être renouvelés, et pour cela, des acteurs de la société civile se sont organisées autour de la campagne Beyond 2015 pour qu’un cadre fort et légitime, successeur des Objectifs du Millénaire pour le Développement, soit institué.

Pierre Jacquemot, directeur du GRET, recueille dans le document “Trois piliers pour le post-2015 : inclusion, durabilité, sécurités (07/01/2013)” des propositions autour de l’agenda RIO+20 sur la « croissance durable et inclusive », pour un développement pour de meilleures conditions de vie: environnementales mais aussi d’inclusion et de croissance équitable.

Dans ce discours pour l’égalité du développement il faut aussi considérer les plus démunis qui n’ont pas été spécifiquement mentionnés, comme c’est le cas des personnes âgées.

Protection universelle pour tous


Le Programme de développement des Nations unies pour l’après-2015 est axé sur le travail décent pour tous et la protection sociale universelle. Cette protection universelle pourrait venir en aides à la lutte contre les inégalités croissantes, et pourrait viser à combattre l’exclusion pour les chômeurs, les malades, les handicapés, les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées à travers l’accès aux soins de santé, à l’éducation, au logement et à l’assainissement. Il propose un Fonds mondial pour la protection sociale afin d’introduire ou de renforcer les socles de protection sociale dans les pays les plus pauvres. 

Le monde vieillit et continuera à le faire rapidement au cours du siècle à venir...Cela changera-t-il les niveaux d’intégration des plus âgées dans la société?


Pamplona

HelpAge International aide les personnes âgées à revendiquer leurs droits, à lutter contre la discrimination et vaincre la pauvreté, afin qu'elles puissent mener une vie digne, sûre, saine et active. Ils seront présents à la réunion du Groupe de haut niveau sur l'après-2015 programme de développement pour défendre un monde durable et prospère où les gens de tous âges et capacités sont pris en charge pendant toute leur vie.

La tolérance généralisée de la discrimination par l'âge conduit à l'abus de droits de l'homme et c’est pour cela qu’il ne faut pas oublier lors des discussions du post2015 la place des droits des personnes âgées pour un monde plus juste.